Le forum d'échanges des Comités Feux de Forêts

Prévention des incendies de forêts dans la Zone de Défense Sud
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» rangers pointure 38??
Dim 16 Juin - 20:14 par specialk83

» présentation
Dim 16 Juin - 19:57 par specialk83

» L'eau, le feu et l'homme .
Ven 26 Oct - 19:51 par Rochette André

» On recrute !...
Jeu 18 Oct - 20:00 par Rochette André

» demande d'informations
Jeu 18 Oct - 19:38 par Rochette André

» INCROYABLE ! ....
Jeu 11 Oct - 12:07 par Rochette André

» C'est la "faute" à Prométhée !...
Jeu 11 Oct - 5:09 par Rochette André

» Vive les électrons libres !...
Sam 6 Oct - 1:52 par Rochette André

» VULCAIN, l'artisan des dieux !
Mar 2 Oct - 18:06 par Rochette André

Horloge
Liens
"L'information est source de partage, la cohésion signe de force...." Estelle, 22/08/07
 
 
Risque météorologique d’incendie
 
             
 
 
 

Partagez | 
 

 Accès aux massifs pour le public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quels sont les horaires autorisés pour entrer dans les massifs forestiers l'été ?
de 8 h à 12 h, sauf jours de vent supérieur à 40 km/h
11%
 11% [ 1 ]
de 6 h à 11 h, sauf en "situation très dangereuse"
11%
 11% [ 1 ]
de 6 h à 11 h, sauf par vent supérieur à 50 km/h
78%
 78% [ 7 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
Gildas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 902
CCFF d'appartenance : anciennement Fuveau, expatrié en Normandie
Date d'inscription : 18/02/2005

27112005
MessageAccès aux massifs pour le public

Accès aux massifs pour le public

_________________
Ancien du CCFF Fuveau, toujours orange dans mon coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Accès aux massifs pour le public :: Commentaires

acces, acces, quand tu nous tient!
L'an dernier, le massif était ouvert pratiquement tous les jours.
Cette année, les journées Orange se comptent sur les doigts de la main, et pour cause, sècheresse, chaleur et année en 09, tout ça c'est pas bon signe...
Année en 09? C'est un mauvais signe ça?Question
Oui les anciens l avaient predit 2009 sera une année lourde en feux nous en avons deja eu l experience je penses
Pk 09??
De gros incendies en 1989!!!
Puis si on va chercher plus loin pour l année 2003
le 3 est un multiple de 9 Mr. Green Mr. Green
Un peu de lecture
Incendies de forêt : les raisons de l'embrasement annuel des régions méditerranéennes

Vendredi, 07 Août 2009 11:31




Cette
année, les incendies sont cet été particulièrement virulents dans toute
l'Europe méditerranéenne. En Europe, 75.000 hectares sont partis en
fumée depuis janvier, dont 45.000 hectares ces deux dernières semaines.
Après une année 2008 plutôt calme car très humide, notamment en France,
2009 semble revenir vers la tendance négative de 2007. Mais pourquoi
cela brûle particulièrement dans le bassin méditerranéen? Plusieurs
facteurs doivent entrer en considération:

Le climat:

Le climat sec et
méditerranéen est naturellement plus propice aux incendies, au
contraire de celui atlantique des Landes par exemple où l'on peut
retrouver pourtant le même type de forêts. Un climat que l'on retrouve
aussi en Californie et dans une partie du Sud de l'Australie. Ainsi, ce
n’est pas la chaleur qui est le plus dangereux, c’est surtout la
sécheresse.

De plus, avec le changement climatique, «il peut y avoir de
plus en plus de vent, des canicules et des sécheresses importantes qui
multiplient les risques», explique Corinne Lampin-Maillert,
ingénieur-chercheur au Cemagref d’Aix en Provence. Grâce en partie aux
moyens de prévention, depuis 25 ans, l’on a assisté à une diminution de
la superficie brûlée, notamment en France, mais cette tendance pourrait
s’inverser sur le long terme.

Christopher Carcaillet, chercheur
en bio-archéologie et écologie estime que l'élévation des températures
au XXIe siècle, «contribuera directement à une forte poussée des
incendies dans le bassin méditerranéen». Cette augmentation comprise
entre 1,8 et 4 degrés d'après les simulations du Giec (Groupe d'experts
intergouvernemental sur l'évolution du climat) entraînera une baisse
des précipitations et une évaporation plus importante, deux facteurs
qui favorisent les incendies.


Le type de végétation:

Les forêts
méditerranéennes sont aussi habituées à brûler. La pinède (notamment
les pins d'Alep dans les Bouches du Rhône ou en Espagne) est le type de
forêts le plus présent dans la zone, mais l'on trouve aussi des forêts
d'eucalyptus (Portugal) et de chênes-lièges, très présentes dans la
péninsule ibérique et en Afrique du Nord Le chêne-liège est la seule
essence forestière française cultivée pour son écorce. Elle protège en
partie l’arbre des incendies (plus l’écorce d’un arbre est épaisse,
plus elle protège les tissus vivants de la chaleur). Au moins
partiellement, trois mois après le feu, l'arbre se couvre à nouveau de
feuilles. Le maquis et la garrigue n'échappe pas non plus aux feux,
comme le rappellent les derniers incendies en Corse du Sud ou tout près
de Marseille.

La nature faisant bien les choses, sauf incendies
répétés, les forêts méditerranéennes ont intégré dans leur cycle de vie
ces incidents et s'y adaptent. Les mêmes incendies sur d'autres types
de forêts provoqueraient des dégâts irrémédiables.


La déprise agricole:

Le continuum
forestier est aujourd'hui très important, notamment en France. Avant la
forêt était utile économiquement. Aujourd'hui, «elle est plus perçue
comme patrimoniale et elle est dévolue au tourisme donc elle est moins
bien entretenue, il y a moins de débroussaillement et toute une
végétation plus susceptible de brûler se développe», explique Corinne
Lampin-Maillet.

Ce phénomène de déprise agricole peut varier
selon les pays. En France, depuis 25 ans, la part des terres agricoles
diminuent de «0,4% par an et celle de la forêt augmente de 0,6% soit 15
000 hectares», selon l'ingénieur-chercheur du Cemagref. En Espagne, la
situation diffère selon les régions. Dans certaines, il y a toujours
une forte dynamique agricole qui cause de nombreux départs de feux.
Dans d’autres, c’est la même situation que dans l'hexagone.


La maîtrise de l'urbanisation et la prévention

Slate
l’écrivait déjà dans l’article Qui allume les feux de forêts?, la
majorité des incendies sont imputables à l’homme. En cela, la maîtrise
de l’urbanisation est essentielle. En Californie ou en Australie, il
est pratiqué la techique du «let it burn», le laisser brûler. On laisse
des dizaines de milliers d’hectares brûler considérant que c’est
naturel. Cette technique peut être applicable grâce aux grands espaces
vides de toutes habitations. En Europe, les superficies sont trop
faibles. En France notamment, la politique est au contraire d’agir le
plus vite possible. Dans la région PACA, une unité de pompiers doit
pouvoir être mobilisée dans les dix minutes après le signalement d'une
alerte.

Pour les particuliers, Corinne Lampin-Maillet, rappelle que si
le débroussaillement a bien été fait autour de la résidence (un rayon
de 50 mètres si l’habitation est à moins de 200m d’une zone
forestière), «il y a 80% de chance que le feu n’endommage pas la
maison».


La politique forestière des Etats et des départements

Chaque
Etat naturellement ne consacre pas le même budget à sa politique
forestière. En France, il était de plus de 300 millions d’euros en 2008
dont 46 millions alloués à «la prévention des risques et protection de
la forêt», dans «le programme 149 Forêt».

Chaque département met également en place son propre plan de
protection des forêts contre les incendies (PPFCI). Les conditions
d’intervention et la prévention peuvent donc varier même si les plans
sont mis en place suite à un cahier des charges très strictes. Tous les
départements ne pratiquent pas ainsi le brûlage dirigé, technique très
pratiquée au Portugal et en Espagne, et beaucoup moins onéreuse que le
débroussaillement.

Source: AFP, Cemagref, Prométhée
 

Accès aux massifs pour le public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum d'échanges des Comités Feux de Forêts :: Les stages :: Les quizz-
Sauter vers: